Description du Népal

La vallée de Katmandou regroupe quatre villes importantes: Katmandou - la capitale du pays - Lalitpur (Patan), Bhaktapur et Kirtipur. Historiquement bâtie par les Newars, sous la dynastie Malla (XIII – XVIIIème), ce sont vraisemblablement les premiers habitants de la vallée. Paysans et commerçants, les Newars ont édifié dans la vallée de véritables trésors d'architecture: les temples, les palais, les statues et les ouvrages en bois sculpté ornant les sanctuaires et les maisons en témoignent. Cette richesse artistique se manifeste surtout dans les Durbar Square (Basantapur Square), de ces quatre citées. La visite du Durbar Square de Bhaktapur constitue une expérience particulièrement inoubliable du fait du caractère médiéval de cette petite ville, renforcé par l'absence de circulation automobile en son cœur historique.

Trois autres lieux cultuels de la vallée méritent la visite: Pashupatinath, temple le plus important du culte hindouiste, est lieu de contrastes: on y célèbre tous les actes de la vie, du baptême à la crémation. Puis, Bodnath, est le lieu de pèlerinage bouddhiste le plus important du pays. Le sanctuaire est situé en plein cœur du quartier où se sont regroupés de nombreux réfugiés tibétains.

Enfin, Swayambhunath, perché sur une colline boisée, est le Stupa le plus ancien et le plus énigmatique de tous les lieux saints bouddhistes de la vallée.

Autours de Katmandou, il y a des villages qui sont un peu oubliés par le tourisme de masse et qui ont gardé leurs traditions. Au Sud, le village de Bungamati est réputé pour la sculpture sur bois et on trouve de nombreux ateliers d'artistes. Au nord les villages de Sankhu et Dhulikhel, réputés comme des endroits paisibles, offrent une vue majestueuse sur la chaîne des Himalayas. Panauti est un bourg, habilement restauré avec l'aide du gouvernement français, disposant d'un ensemble de temples hindouistes qui jalonnent le bord d’une rivière, séduisante par sa tranquillité. En dehors de la vallée, d'autres sites méritent la visite. Bandipur, 100 km à l'ouest de Katmandou, est un village perché sur la montagne qui a su rester authentique et où règne une imposante atmosphère Newar. A Pokhara, on peut faire un petit tour de bateau sur le lac Phewa Tal et aller admirer les chutes de David. Une balade à Sarangkot (1592 m) permet de disposer d'un point de vue d'où sont visibles 17 sommets dont deux des plus hauts sommets du monde: le Dhaulagiri (8167 m) et l'Annapurna (8091 m). Tansen-Palpa, une petite ville réputée pour son architecture népalaise médiévale préservée permet de profiter d'une ambiance paisible en déambulant dans ses ses petites ruelles pavées de pierres.

Lumbini, dans le Terai (en bordure de la frontière avec l'Inde), est le lieu de naissance du Bouddha, sa mère ayant accouché sur la route de Kapilavastu, la capitale du clan familial. Chitwan est un des plus beaux parcs nationaux du sous-continent indien pour l'observation des rhinocéros unicornes (Rhinoceros unicornis). On y observe également des éléphants asiatiques, de nombreuses espèces herbivores (antilopes, cervidés), des oiseaux, des singes (macaques rhésus, langurs), des crocodiles, des loutres, des tortues, des dauphins du Gange et le célèbre tigre du Bengale. Dans l’est du Népal, moins exploré par le tourisme, Janakpur est une ville mythique hindou de culture Maithili. C'est la ville natale de Sita, la femme de Rama, une des incarnations du dieu Vishnou.

Il existe également une autre façon de voyager, en logeant au sein d’une famille qui vous accueille comme un dieu car les voyageurs sont considérés comme tels. On peut effectuer un voyage exceptionnel au Népal sans randonner, mais on peut également combiner les deux en privilégiant la balade et l’approche culturelle.